cheminée
0 9 minutes 5 mois

Lors de l’entretien d’une cheminée, on pense immédiatement au dégoudronnage. Cependant, il existe d’autres pratiques qui peuvent être mises en œuvre, y compris la radiation. Cette procédure est généralement nécessaire avant que le cathéter ne soit canalisé. Si vous souhaitez installer un poêle à bois à l’emplacement de la cheminée, vous devez faire un dégoudronnage mécanique avant le tubage. Toutes les informations nécessaires dans cet article.

Méthodes d’élimination du goudron de cheminée

Le dégoudronnage sera effectué par 2 personnes à l’aide d’un engin aux charges lourdes. Le ramoneur sera sur le toit et le second restera en bas. La tête de la machine sera alors soulevée jusqu’à la sortie du toit.

Une fois l’environnement de la cheminée protégé, il est temps de commencer le dégoudronnage (détarage). Le poids de la « débistreuse » va alors heurter les parois de la cheminée et faire tomber le goudron. La suie sera éliminée grâce à la ventilation naturelle et à un puissant aspirateur industriel. Ensuite, le ramoneur collectera le goudron.

Un professionnel en dégoudronnage met à votre service des artisans expérimentés diplômés du COSTIC.

Dégoudronnage de cheminée : pourquoi ?

Bistre est généralement associé à du goudron durci. En fait, c’est plus technique : c’est un liquide à forte teneur en eau, contenant des particules de carbone et de l’huile, qui s’oxyde au contact de l’air.

Cependant, les dépôts de flaques d’eau sont très dangereux et peuvent provoquer des feux de cheminée s’ils ne sont pas nettoyés.

Les principales raisons de la formation de tartre :

  • Bois inadapté : Allumer une cheminée avec du bois humide obstruera à coup sûr le conduit de fumée. De même, l’utilisation de bois résineux (pin, sapin, épicéa, etc.) est limitée au maximum, et en plus d’obstruer le conduit de fumée, des étincelles se créent lors du processus de combustion, ce qui peut entrainer des feux de cheminée.
  • Conduites mal isolées : Lors de l’allumage d’un feu, le choc thermique créé entre la chaleur des fumées et la froideur du conduit provoque de la condensation qui crée des cloques et du goudron.
  • Le feu n’est pas bon : pour éviter les dépôts de bistre, allumez toujours le feu progressivement, utilisez du petit bois… on ne commence jamais par une grosse explosion. Et n’hésitez pas à contacter un expert en dégoudronnage pour vous aider. Il dispose des équipements et des techniques de nettoyage professionnel.
  • Un tuyau surdimensionné : Dans ce cas, il a tendance à s’encrasser plus facilement.

Quand faut-il dégoudronner la cheminée ?

Comme nous l’avons dit précédemment, les ramoneurs sont régis par des textes légaux, tels que des arrêtés municipaux ou des règlements départementaux d’hygiène. Il suffit d’aller à la mairie et de demander.

La plupart exigent que les cheminées, les poêles ou les inserts soient nettoyés deux fois par an : une fois avant la saison de chauffage et une deuxième fois pendant la saison de chauffage.

Le balayage doit être mécanique et effectué par un professionnel en dégoudronnage à l’aide d’une brosse à hérisson en métal ou en nylon.

De plus, en plus des ramoneurs, un décapage est recommandé tous les 10 ans. Le débistrage consiste en des éviers qui enlèvent les tuyaux, qui sont des dépôts de goudron et de suie. C’est dur et épais, et ça peut vraiment favoriser un incendie dans le conduit de fumée. En contactant un professionnel, vous bénéficiez d’un travail propre et rapide avec un budget adapté à vos besoins.

Dégoudronnage de cheminée : comment ?

Pour enlever les dépôts de bistre des conduits de cheminée, il existe 2 solutions, on choisira en fonction de l’importance des dépôts :

Si les dépôts de bistre sont faibles : des poudres chimiques spéciales de bistre peuvent être utilisées. Cette poudre ramollira un peu les cloques, les rendant friables et friables.

Si le stockage du bistre est important : dans ce cas, l’utilisation de la débistreuse est indispensable ! La débistreuse est un moteur qui, du fait de l’action rotative de sa tête contre le poids (partie métallique), va heurter le conduit et faire tomber l’évier. Environ 95 % des dépôts peuvent être éliminés avec un grattoir. Et n’hésitez surtout pas de faire appel à un expert en dégoudronnage pour un travail bien fait. Il apporte des équipements complets permettant de couvrir et d’exécuter un travail propre, le nettoyage après passage est essentiel.

Quel professionnel pour dégoudronner votre cheminée ?

Votre nettoyage doit être effectué systématiquement par des professionnels en dégoudronnage. En revanche, n’impliquez pas n’importe qui, car l’opération peut n’avoir aucune valeur

Un ramoneur professionnel doit être titulaire d’une qualification professionnelle et d’une autorisation pour exercer cette activité.

Une fois le nettoyage effectué, en plus de la facture, le professionnel doit vous fournir une attestation de nettoyage. Ce document est très important, car votre compagnie d’assurance peut vous le demander en cas de sinistre. En conclusion, ne laissez pas un travailleur migrant non qualifié s’occuper de votre balayage, car cela n’a aucune valeur légale.

Bien sûr, si vous avez le bon équipement, vous pouvez ramoner vous-même la cheminée. Cependant, il est conseillé de demander l’intervention d’un professionnel pour vérifier que votre travail est correct. En effet, cette visite vous protège en cas de sinistre.

Quels sont les risques de ne pas nettoyer la cheminée quand c’est nécessaire ?

Ne pas ramoner votre cheminée, c’est mettre votre santé, votre vie et celle des autres en danger.

Le premier et le plus courant : les feux de cheminée, qui se déclarent lorsque le conduit est trop bouché. Lorsque vous utilisez un foyer, de la suie et diverses particules peuvent se déposer sur les murs. Cependant, s’il n’est pas nettoyé régulièrement, il peut s’enflammer lors de l’allumage du foyer ; au bout de quelques secondes, tout le tuyau prend feu, et le feu se propage très rapidement.

Deuxième risque qui survient : la fumée ou l’empoisonnement au gaz toxique. Une cheminée non ramonée est un type de cheminée qui peut se boucher (par de la suie, des brindilles, des nids d’oiseaux, etc.) sans que vous vous en rendiez compte. Et une cheminée bouchée, il s’agit d’une cheminée qui repousse les gaz dangereux qui peuvent s’infiltrer dans toute la maison et le risque d’émanations toxiques est très élevé. D’autant que certains gaz dangereux sont incolores et inodores, comme le monoxyde de carbone, qui tue une centaine de personnes chaque année. N’oubliez pas de contacter un professionnel en dégoudronnage pour tous travaux de ramonage de cheminée.  Il possède une assurance en cas de dommage de votre cheminée, et peut vous fournir un certificat d’attestation de vacuité du conduit sur toute sa longueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *