Tous les pilotes connaissent ce petit moment de stress à l’approche du jour du contrôle technique de la voiture. Mais détendez-vous ! Vous pouvez sans aucun doute répercuter le contrôle technique de votre véhicule si vous prenez quelques précautions.

Les vérifications que nous pouvons faire

Si vous avez une voiture récente, contrôler votre véhicule à Rocheservière est très important afin de vérifier les pièces clés de votre voiture. Rassurez-vous, il ne s’agit pas de vous armer d’un outil de diagnostic sophistiqué et de tout démonter ! Un petit contrôle peut faire la différence. Voici les défauts majeurs les plus courants lors des contrôles techniques : problème d’éclairage et de signalisation, pneus, système de freinage, direction et pollution. Commencez par le plus simple : vérifier l’éclairage du véhicule. Allumez les clignotants avant et en arrière, gauche et droit, les phares, les feux arrière, les feux-stop et les feux de recul. Vous serez donc le premier à savoir si un remplacement d’ampoule doit avoir lieu. Ces petits gestes vous aideront beaucoup à passer le contrôle technique de votre véhicule la première fois. La formation des conducteurs ne se termine pas lorsque vous avez votre permis de conduire. Il faut bien se comporter pour ne pas affaiblir prématurément le moteur. Ne forcez pas trop la voiture et respectez la révolution du moteur. Vérifiez régulièrement les niveaux d’huile et d’eau, même si vous ne prévoyez pas de faire un long trajet. En cas de doute, vous pouvez toujours emmener votre véhicule dans un garage pour vérifier son état.

Les 5 défaillances les plus fréquentes

 

Éclairage / Signalisation :

 

Il faut assurer que tout le système d’éclairage et signalisation fonctionne très bien, à savoir les plaques d’immatriculation, les clignotants et les témoins du tableau de bord. Pour entrer en détails, vérifier les feux de croisement, de route, de position, clignotants, signaux de détresse, feux de stop, troisième feu de stop et catadioptres. Il vous faut quelqu’un pour vérifier le fonctionnement de vos feux de stop.

Freinage :

Pour le savoir, vérifier si votre voiture se déporte à gauche ou à droite au freinage. Ceci est le signe de reins en mauvais état. N’oubliez pas de vérifier le niveau de liquide de frein. Ce dernier peut dégrader l’efficacité du freinage s’il est insuffisant.

 Pneumatiques :

 

Avant le contrôle, vérifiez la pression et l’état de vos pneus. S’ils sont déformés, déchirés ou usés (moins de 1,6 mm de profondeur de sculpture), vous devez les changer.

Pollution :

Veillez à ce que les fumées d’échappement ne soient pas de couleur anormale (bleue, blanche ou noire) et ne sortent pas en quantité trop importante. Le cas échéant, faites vérifier votre véhicule par un professionnel. Assurez-vous également que votre pot d’échappement soit correctement fixé en le secouant légèrement et vérifiez que vous n’avez pas de fuites.

Plaques d’immatriculation :

Vérifiez la bonne fixation de vos plaques d’immatriculation avant et arrière. Elles doivent également être lisibles et non détériorées. Attention, seules les plaques réglementaires sont acceptées.

Le recours au professionnel

Cependant, certaines tâches sont réservées aux professionnels. Confiez l’entretien régulier de votre véhicule à des mécaniciens qualifiés. Ils vérifieront les systèmes de freinage, les pneus et les autres pièces de votre voiture. Après le diagnostic, ils pourront vous proposer les interventions nécessaires. Vous présenterez un véhicule en bon état au centre de contrôle technique. Plusieurs centres de contrôle technique agréés sont désormais répartis dans chaque région de France. Rendez-vous au centre technique agréé le plus proche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *