Ayant vu le jour aux Etats-Unis d’Amériques, le shingle est également connu sous le nom de bardeau bitumé ou bardeau d’asphalte. Il présente très peu d’inconvénients, c’est pour cette raison que de plus en plus de propriétaires choisissent de l’utiliser en guise de couverture des toits. A travers le présent article, vous découvrirez toutes les informations relatives à ce matériau unique en son genre.

Quels sont les caractéristiques du shingle ?

A la différence des autres couvertures classiques, le bardeau bitumé ou bardeau canadien se compose d’un support dont la fabrication a été effectuée avec des fibres de verre. Ces fibres de verres ont été placée au milieu d’une double couche de feutre asphalté. La couche qui se situe au niveau supérieur est ensuite recouverte par des granulés colorés et minéraux pour donner la couleur dont vous avez besoin.

En principe, ce sont les toits terrasses qui sont recouvertes par le shingle. Toutefois, il peut arriver que le couvreur professionnel décide de l’utiliser pour couvrir une toiture en pente. Cette dernière doit toutefois être très légèrement inclinée.

Il existe sur le marché deux principaux types de bardeaux bitumés à savoir ceux en forme de bandes et ceux qui sont identiques à des tuiles ou ayant des formes de losange ou rectangulaire. Pour savoir le quel est le mieux adapté à votre type de toiture, il est recommandé de demander conseil à un professionnel comme ce couvreur expérimenté dans le 33. En effet, il est de principe que les modèles en forme de tuile sont exclusivement utilisés pour les toitures dont la pente est assez prononcée.

Afin de garantir l’étanchéité du reste de la toiture, ces pièces doivent être installées de manière à ce qu’elles se superposent. Il est également nécessaire de préciser que ce sont généralement les bâtiments annexes qui sont couvertes par ce type de toiture.

Dans tous les cas, vous avez la possibilité de choisir la couleur du bardeau que vous voulez faire installer sur votre immeuble.

Le shingle, un matériau aux multiples avantages

Le premier atout du shingle est son tarif très économique par rapport aux autres matériaux de couverture . Le coût moyen au mètre carré du bardeau d’asphalte se situe entre une dizaine à une quinzaine d’euros. A part cela, il faut souligner le fait que le shingle se distingue par son poids très faible. Dans le cas où vous optez pour une bande de bardeau bitumé, le paquet a une capacité de couverture de 2 mètres carrés et pour une dimension de 80*33 cm, il ne dépasse même pas les 20 kilogrammes.

A part cela, il importe de préciser que le shingle est un matériau flexible. Sa souplesse fait de lui un outil très facile à travailler. Cette souplesse ne modifie en rien sa résistance. Quel que soit le climat de la région dans laquelle vous êtes implanté, le bardeau bitumé protègera votre maison contre les fortes précipitations et les grandes quantités de chute de neige, la grêle, le soleil.

Enfin, il est nécessaire de préciser que ce matériau dispose d’une grande résistance au feu.

Quels sont les désavantages de ce bardeau bitumé ?

Le bardeau bitumé possède quelques défauts dont il faut préciser afin que vous puissiez prendre votre décision de manière éclairée. Premièrement, la durée de vie de ce matériau est assez faible. Il doit être remplacé tous les 25 ans. Deuxièmement, le shingle n’est pas recommandé si vous voulez obtenir une meilleure qualité d’isolation. Côté isolation phonique, il est assez performant mais en matière thermique, ce n’est pas une référence.  Enfin, son installation requiert l’intervention d’un prestataire expérimenté pour éviter qu’il se rétracte sous l’effet du froid ou qu’il ondule à cause de la chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *