Pour éviter que votre charpente soit attaquée par des insectes xylophages, il existe des traitements préventifs et curatifs qui sont proposés auprès de magasins spécialisés. L’application de ces produits est vivement recommandée si vous ne voulez pas procéder au bout de quelques années, après son installation, à un remplacement de cette structure. Dans cet article, vous découvrirez un peu plus sur le traitement de la charpente.

Pour quelles raisons devez-vous procéder à un traitement de la charpente en bois ?

Lors de la construction de la maison, le propriétaire a le choix entre la mise en place d’une charpente en bois et celle en métal. En France, la majorité des propriétaires préfèrent celle en bois. Toutefois, ce n’est pas n’importe quel type de bois qui est utilisé à cet effet. L’installation n’est possible que si le bois ainsi choisi répond à certaines normes, notamment celles dénommées EN 335-1, -2 ainsi que l’EN 335-3. En respectant ces dernières, vous aurez une charpente qui bénéficiera d’une protection pour 10 ans.

Cette durée de vie de 10 ans est toutefois conditionnée par le respect de règles relatives à la mise en œuvre d’essences de bois, à la lutte contre le développement de l’humidité, à l’aération de l’espace ainsi qu’à la mise en œuvre régulière d’un entretien.

L’attaque des insectes xylophages n’est jamais visible que plusieurs années après le début de celle-ci. Jusqu’au moment où vous découvrirez cette situation, l’intérieur de votre charpente peut être déjà affaibli à cause des nombreuses galeries creusées par les larves. C’est ce qui fait que la présence de ces parasites est dangereuse. À tout moment, vous pouvez connaître une rupture mécanique de la structure, un déplacement de la toiture, ou d’autres problèmes comme l’affaissement de la charpente.

Le contrôle de cette structure est donc indispensable, principalement pour les structures qui n’ont pas reçu de traitement spécifique depuis 10 ans. Ce couvreur professionnel qui se trouve en Ardèche est le technicien recommandé pour la réalisation de cette mission. Il possède les compétences requises pour l’identification des insectes présents dans la structure, l’étendue des dégâts ainsi que l’état de la charpente. Il saura également vous suggérer le traitement le plus adéquat.

Quelles sont les larves qui attaquent la charpente en bois ?

Il existe plusieurs types d’insectes xylophages. Le plus connu reste le termite qui est d’une couleur blanc jaunâtre. Ayant une forte ressemblance avec une fourmi, ce dernier aime particulièrement le bois sec. Sa présence est confirmée par l’existence de trous de petite taille dans le bois.

Il est également possible que votre bois soit attaqué par les vrillettes. Ces coléoptères aux longues antennes s’attaquent aux bois de feuillus. Ils sont reconnaissables par le son qu’ils émettent pendant la période de reproduction et par les vermoulures.

Les capricornes des maisons qui sont capables de creuser des trous pouvant atteindre 1 cm de diamètre ont une attirance particulière pour les bois résineux. Les galeries qu’ils creusent sont donc visibles à l’œil nu et à la surface de la charpente. Leur présence est confirmée par les déjections de couleur beige.

Quelles solutions s’offrent à vous en cas d’attaque ?

Après le diagnostic et la confirmation de la présence de parasites xylophage, le couvreur peut vous proposer soit la pulvérisation soit l’injection de produits spécifiques. La première solution n’est toutefois pas possible pour les sections supérieures à 80 cm². Dans le cadre d’une injection, un forage profond est obligatoire pour pouvoir imbiber le bois avec le produit.

Il faut savoir que le traitement de la charpente en bois est assez coûteux. Demandez donc à ce que vos prestataires vous établissent des devis en vue d’une comparaison des offres.

Une pensée sur “Traitement de la charpente contre les insectes : que pouvez-vous faire ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *