Qu’importe nos activités, des accidents peuvent toujours survenir au moment inopportun, toutefois, on peut réduire leur apparition au maximum. C’est par exemple de cas de l’élagueur qui effectue l’entretien de l’arbre tout en prenant d’énormes risques. En effet, les opérations qu’il effectue sont souvent en hauteur, à des altitudes où une chute peut être mortelle. Toutefois, les élagueurs professionnels ont conscience des dangers de leur métier et prennent toujours les mesures adéquates.

Les dangers lors de la réalisation de l’élagage

Des dangers sont continuellement présents lors de la réalisation de l’élagage, à la fois pour l’élagueur, pour l’arbre  et tout ce qui se trouve aux alentours.

Pour l’élagueur

D’abord, comme nous l’avons énuméré précédemment, l’élagage est une intervention à risque qui est réaliser à une hauteur élevée. De ce fait, une simple erreur du travailleur et c’est une chute de plusieurs mètres qui l’attend par la suite. C’est pour cela qu’il faut le confier à un professionnel expérimenté tel que cet élagueur dans le 44. De l’expérience est alors de rigueur.

Ensuite, mis à part ces erreurs, il y a aussi les conditions climatiques qui sont à prendre au sérieux. En effet, durant les périodes de pluie, l’arbre et ses branches sont très glissants et sont ramollis en raison de l‘eau. En plus de la pluie, il y a aussi les rafales qui nuiront à la stabilité du travailleur et solliciteront davantage les branches du végétal. Hormis cela, la neige représente aussi une charge supplémentaire pour le végétal et une gêne pour l’élagueur.

Enfin, il a aussi les problèmes liés aux équipements. En effet, cette opération d’entretien nécessite des équipements spécifiques. Un simple équipement non conforme à l’opération peut être pénalisant, voire même fatal. Cela peut être au niveau de sa conception ou son usure.

Pour l’arbre

Il faut savoir que la réalisation des coupes répond à certaines conditions. En effet, l’ensemble des coupes ne doit pas dépasser les 30% du volume de l’arbre. Dans le cas contraire, le végétal serait en proie à une asphyxie et cette situation pourrait se finaliser par sa mort. De plus, il faut savoir que, après l’élagage, les parties mises à nue sont facilement en proie aux maladies, aux insectes et divers champignons.

Pour l’environnement autour

Autour de l’arbre, il se peut qu’il y ait divers aménagements. Cela peut être une construction, un jardin et diverses infrastructures communales comme les câbles électriques, les routes, les trottoirs, etc. Cependant, les branches à couper sont à une hauteur élevée, si bien que leur chute peut être désastreuse. Mis à part les branches, il a aussi l’arbre en entier qui devra être abattu si nécessaire.

Les précautions et les mesures à prendre lors de l’élagage.

À chaque problème ou danger correspond une solution adéquate. C’est le cas de l’élagage qui présente divers dangers comme on l’a fait remarquer dans le paragraphe précédent. Pour y remédier, voici diverses solutions.

Premièrement, pour tout ce qui concerne l’élagueur, avant de commencer son intervention, il faut d’abord faire un diagnostic détaillé prenant en compte le climat, la nature et l’état de l’arbre. Après avoir organisé préalablement son intervention, on fait l’inventaire des équipements nécessaires. Pour cela, il faut des outils de coupe, un équipement de protection individuelle et un kit d’escalade. Notons toutefois que ces équipements devront être spécialement conçus pour l’élagage. Mis à part cela, il faut aussi que ces équipements soient en excellent état. Des vérifications, des remises en état périodique et des remplacements devront être réalisées.

Deuxièmement, lors de l’opération, il faut éviter d’élagueur plus de 30% du volume l’arbre. Dans le cas où cela est nécessaire, il faut espacer l’opération de quelques mois pour permettre à l’arbre de cicatriser entre temps. Un produit cicatrisant devra aussi être étalé sur les parties mises à nue lors de l’opération.

Troisièmement, il faut dresser un périmètre de sécurité. De plus, lors la coupe, il faut orienter et ralentir la chute des parties lourdes coupées grâce à des cordes spécialement dédiées à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *