Des préparations en amont pour parfaire son voyage en Bolivie

Contrairement à ce que l’on peut croire, la Bolivie est une destination intéressante, tant en termes d’aventure que de découvertes. En établissant les bons itinéraires, on peut tout à fait profiter d’une belle évasion. Comme tant d’autres voyages, une virée au pays n’échappe pas non plus à la fameuse règle : préparation. Bien préparer son voyage en Bolivie est une promesse d’une escapade aboutie au pays. Visa, passeport, hébergement… il faut les organiser correctement.

Faut-il un visa pour franchir les frontières de la Bolivie ?

Les papiers administratifs constituent la part la plus importante de toute escapade à l’autre bout du monde. Pour fouler le sol d’autrui, un voyageur se doit de respecter les règles régissant celui-ci.Et ce n’est pas en Bolivie que la donne va changer. Pour ainsi pouvoir entrer dans ce pays, il est impératif de détenir un passeport avec une date de validité d’au moins 6 mois. C’est un fait. Pour ce qui est du visa, les Français n’en auront pas besoin pour un séjour de moins de 90 jours. En arrivant au pays, on apposera seulement un tampon sur le passeport d’un touriste de cette nationalité. Cette passe mentionnera la date d’entrée et la durée du voyage.Elle vaut pour un visa touristique et donc à bien conserver.Sans celle-ci, un voyageur ne pourra pas sortir du territoire, à moins de payer une amende. De plus, ce cachet assurera que vous pouvez rester jusqu’à 3 mois dans le pays. Il est donc nécessaire d’avoir ce tampon d’entrée lors de votre passage de frontière.

Quelle serait la meilleure période pour voyager en Bolivie ?

Il serait bien regrettable d’arriver en Bolivie en pleine intempérie. Si l’on souhaite passer des vacances dans les meilleures conditions, il convient de bien cibler le moment de son voyage. Puisque cette destination se trouve dans l’hémisphère sud, les saisons sont donc inversées par rapport à celui de la France. L’hiver dans l’Hexagone se traduit par une saison estivale en Bolivie et vice-versa. Sinon, il est assez difficile de figer le climat du pays, puisqu’il est soumis à une grande disparité.

D’une région à l’autre, les conditions météorologiques peuvent différer. Pour ainsi retrouver un doux climat durant son circuit bolivie inédit, il convient debien choisir sa destination de visite. Pour parcourir les plaines du Nord-est, la période allant de juin à septembre est préconisée. Les mois d’avril à mai et d’octobre à novembre sont les plus favorables pour entreprendre l’exploration des Andes. Par contre, le mois de janvier jusqu’en mars, les pluies sont abondantes et rendent inaccessibles quelques lieux touristiques.Si vous prévoyez de visiter le désert de sel ou le Salar d’Uyuni par exemple, optez pour les saisons sèches.

Quel budget prévoir pour cette échappée belle en Bolivie ?

L’autre critère auquel un touriste doit tenir compte en Bolivie, c’est le coût du voyage. La plus grosse dépense de sa virée sera le prix du billet d’avion. Sinon, il aura à payer moins cher sur presque tout, que ça soit l’hébergement, la nourriture… Soulignons que la vie en Bolivie est relativement moins chère. Ce qui fait du territoire une destination accessible à tous les budgets. Pour les hébergements, un voyageur aura le choix entre les posadas (auberges de jeunesse) et les résidentielles (hôtels modestes). Le niveau de confort pour ces formules de séjour peut aller des plus sommaires aux plus confortables. Le choix résidera principalement donc dans le budget consacréà ce circuit Bolivie mémorable. Côté alimentation, on peut manger à petit prix dans les meilleurs restaurants du territoire.Si l’on séjourne chez l’habitant, on peut pleinement s’apprêter aux diverses spécialités culinaires du pays, et ce, à moindre coût. Découvrez par la suite tout ce que voulez savoir sur le voyage au Mexique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *