épargner pour le compte de vos enfants

Prendre le temps d’épargner : c’est bien ! Mais le faire pour vos enfants, quand bien même ils ne sont pas encore en âge de comprendre et de bien gérer leurs argents : c’est mieux ! Vous ne serez pas le seul parent à souhaiter un meilleur avenir financier pour vos petits. Et puis, en Belgique, vous avez l’embarras du choix pour ce faire. Des prestataires bancaires aux placements immobiliers : voici la liste des nouvelles tendances.

Les épargnes bancaires : un placement sûr et facile à gérer

À la recherche d’un placement facile à gérer et qui est plus ou moins rentable : l’expert-comptable Forest vous conseille davantage les prestations bancaires. Il est possible de vous porter garant pour le compte de votre enfant. Et vous aurez la charge de gérer le compte jusqu’à sa majorité. Ce qui mettra davantage en sécurité le capital en question.

Il faut dire que les épargnes n’ont pas toujours eu une bonne image aux yeux des investisseurs belges. Et pour cause, la rentabilité est moindre par rapport aux autres placements disponibles sur le marché. Dans un compte sur livret, on note un taux de rendement de 1% en moyenne. Mais pour vous qui comptez investir sur plusieurs années, ce n’est pas un souci. Sans compter qu’avec ce genre de placement financier, vous ne prenez aucun risque et vous aurez toujours le capital à disposition.

Il n’y a pas de seuil minimum de versement à respecter. Vous n’avez pas de frais de gestion à payer. Et la souscription peut simplement et rapidement se faire sur internet si vous faites appel à une banque en ligne.

Les placements immobiliers : l’indémodable valeur sûre

Bien évidemment, vous pouvez également opter pour les placements immobiliers. C’est l’indémodable valeur sûre. Désormais, sur le marché belge, vous avez plusieurs alternatives aux choix : SCPI, investissement locatif, ou simplement placement immobiliers, etc.

Il peut y avoir quelques avantages à se lancer dans le placement immobilier. Notamment, l’argent sera bloqué, ce qui minimise les tentations. Et c’est toujours un investissement sur le long terme. Au minimum, il faudra garder le bien pendant 6 ans pour sa rentabilité, soit optimal. La gestion est pour le moins facile. Et si besoin, vous pouvez faire appel à un gestionnaire de patrimoine.

Mais attention, il y a aussi un risque à prendre en considération dans ce genre de placement. Vous n’êtes jamais à l’abri d’une chute soudaine du marché, comme ce fut le cas pendant la crise du Coronavirus. Contrairement aux épargnes bancaires, il n’existe aucune assurance qui pourra accuser le coup.

Les investissements en entreprise après une étude approfondie du marché

Pour ceux qui ont un certain budget disponible après une étude de l’expert comptable Forest, investir dans une entreprise peut également être une bonne idée. C’est aussi une tendance financière qui commence à prendre de l’ampleur en Belgique depuis quelques années.

Aussi bien les sociétés locales qu’internationales, de grandes ou de petites envergures : tout est possible pour peu que vous preniez bien le temps de bien étudier le marché avant de vous lancer. En effet, il faudra obligatoirement l’accompagnement d’un professionnel financier pour faire une évaluation de vos futurs placements pour éviter les faillites personnelles. C’est le risque dans ce type de placement à prendre.

Un conseil : optez pour les entreprises de la grande distribution. Il y a peu d’aléas dans ce domaine. Les sociétés cotées en bourses sont bien évidemment les seules options à envisager pour davantage de sécurité. Faites-vous conseiller par des experts. Il existe différents systèmes de gestion de votre portefeuille afin de minimiser justement les risques. N’hésitez pas à découvrir le site pour en savoir plus et pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *