A l’instar du chat et du chien, le furet est sensible aux attentions que vous lui montrez. Pour le rendre plus heureux et le garder en bonne santé, il est aussi important de lui fournir une alimentation saine, notamment riche en protéines… Tour d’horizon sur les besoins de ce petit animal de compagnie.

Une alimentation riche en protéines de viande

La qualité de l’alimentation est le fondement de la santé de tous les animaux de compagnie. L’organisme du furet, précisément, se porte bien avec un régime alimentaire riche en protéines d’origine animale.

Par ailleurs, l’animal a un temps de transit digestif assez court. Ainsi, si vous lui faites manger des aliments lourds à digérer, l’estomac et les instincts n’ont pas la possibilité d’absorber suffisamment de nutriments. Cela exposerait, à terme, le furet à des problèmes de santé bien plus graves que l’indigestion.

Des marques d’affection

C’est visiblement un des points communs de nombreux animaux de compagnie, comme le chien ou le chat. Le furet est notamment particulièrement sensible à l’attention que lui montre son maître. L’animal réagit également aux gestes de votre entourage – ses attentes (affectives) sont pratiquement les mêmes à votre égard comme à l’égard de vos amis ou votre famille, entre autres.

Jouer avec le furet de temps en temps

Que ce soit dans le jardin ou dans une des pièces de la maison, veillez à ce que votre « aire de jeux » soit débarrassée de tout objet que le furet pourrait ingérer. Puis gardez une litière à portée de main, au cas où l’animal commencerait à reculer – vous savez ce que cela signifie.

Récompenser le furet quand il est sage

L’idée est de faire en sorte que l’animal associe son bon comportement à cette récompense. Celle-ci peut être une friandise, ou tout simplement des promenades en vélo ou en voiture…

Permettre au furet de rester actif physiquement et mentalement

L’animal a besoin d’être occupé par toute sorte de jouets interactifs tels que des tunnels, des tubes ou des balles en plastique dur. Cela encouragera l’activité physique en votre absence. Assurez-vous tout de même que l’animal soit bien tenu en laisse et sous harnais à l’intérieur d’un enclos.

Des précautions pour éviter les boules de poils

Les boules de poils peuvent devenir une obstruction dans les instincts du furet. L’animal ne peut malheureusement pas l’expulser en vomissant, comme le font les chats. Il est donc important de garder avec vous un laxatif à base de malte.

Plus largement, pour prévenir à tout problème de santé, il est recommandé de souscrire une mutuelle animaux de compagnie.

Les vaccins

Au moment où un furet arrive à l’animalerie, on lui administre, généralement à l’âge de 7-9 semaines, un vaccin contre la maladie de carré. Pour une protection complète, le furet doit recevoir toute une batterie de vaccins contre la maladie de carré, cette fois administrés à l’âge de 9, 12 et 16 semaines, puis chaque année par la suite. Un vaccin annuel contre la rage est également nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *